Témoignage de vendeurs : Claire et Laurent ont vendu leur maison dans la campagne angevine

Juste avant l’entrée au collège de l’aîné de leurs enfants, Claire, enseignante à Angers, et Laurent, consultant en informatique freelance, ont décidé de vendre leur maison à la campagne pour limiter leur temps de transport.

Quels étaient les atouts de votre bien ?  Ils étaient nombreux ! C’était une belle maison ancienne, qui a toujours été bien entretenue par ses propriétaires successifs, entourée d’un parc, avec une piscine.

Comment se sont passées les visites ? Plutôt bien, même si nous avons eu quelques visites de personnes à la recherche d’une résidence secondaire, qui nous ont laissés un peu perplexes. Nous pensions que la localisation de la maison n’était pas adaptée pour cet usage, et très franchement,  nous y étions attachés, et préférions qu’elle puisse « vivre toute l’année ». Finalement, notre vœu a été exaucé, puisque c’est une famille avec quatre enfants qui l’a achetée pour en faire sa résidence principale.

D’autres secrets à partager ? Sans doute, contrairement à nous, ne pas se faire d’idée préconçue sur les acheteurs… L’important est que le bien soit vendu, n’est-ce pas ?

Secret de vente n° 5 : une salle de bain impeccable !

Refaire une salle de bains, cela coûte cher, tous les acheteurs le savent… Donc si la vôtre est vieillotte, démodée, mal entretenue… Cela constituera un gros point faible pour la vente !
Il est néanmoins possible de la rendre tout à fait présentable sans investir une fortune, grâce à quelques astuces facile à mettre en œuvre.

  • La peinture s’écaille : là, pas d’autre option que de repeindre avec une peinture spéciale résistant à l’humidité. Cette pièce n’étant en général pas la plus grande de la maison, cela ne vous prendra pas tout un week-end !
  • Le carrelage mural est démodé : encore, une fois, peinture ! Les nouvelles résines « accroche-tout », permettent en deux couches de donner à votre carrelage l’aspect du neuf, dans une couleur tendance !
  • Le sol est abîmé : un réagréage, c’est très simple avec les produits prêts à l’emploi que vous trouverez en grande surface de bricolage. Ensuite, posez un pvc adhésif spécial pièces humides.
  • Les joints sont noircis ou jaunis : le plus simple est d’utiliser une bonne veille brosse à dents trempée dans un mélange bicarbonate de soude + vinaigre blanc. Ils retrouveront très vite une blancheur impeccable !
  • Le meuble sous-vasque est cassé : il faut le remplacer ! Comme un modèle premier prix ne fait pas longtemps illusion (même pour un visiteur peu regardant…), essayez plutôt le côté « récup’/brocante ». Vous pourrez acheter pour une bouchée de pain sur des sites d’annonces entre particuliers de vieux buffets, bureaux ou tables qui pourront facilement être customisés et feront leur petit effet !

Un rideau de douche et un tapis de bain flambant neufs, des serviettes et peignoirs immaculés viendront finir de donner un aspect impeccable à votre salle de bains !

Bonnes visites et bonne vente !

Témoignage de vendeur : Cécile et Armand ont vendu leur maison à Bordeaux

Cécile et Armand, mutés dans le Sud-est, viennent de vendre leur maison bordelaise. Quelques mois avant de vendre, ils ont décidé de faire des travaux dans le jardin donnant sur la rue, afin de générer, selon leurs dires, un « effet whaou » au premier coup d’œil. Sage décision, puisque le montant des travaux a été répercuté dans le prix de vente. A la troisième visite, la maison était vendue sans aucune négociation !

Quels étaient les atouts de votre bien ?
Il s’agissait d’une maison années 30 de 140 mètres carrés, de plain pied, avec un petit jardin à l’avant et à l’arrière, une terrasse en bois et un couloir de nage que nous avons fait creuser il y a 5 ans. Nous avons fait de gros travaux à l’intérieur de la maison à notre arrivée : réaménagement de la cuisine, création d’une seconde salle de bains pour les enfants, et peinture de l’ensemble des murs et plafonds. Néanmoins, si dès le seuil tout le monde nous disait « c’est magnifique chez vous », on savait que le jardin à l’avant, longtemps négligé, la grille rouillée et les dalles de guingois dans l’allée auraient un effet repoussoir lors de la vente. Nous avons donc consacré deux week-ends en famille à repeindre le portail et la grille qui surplombe les murets de l’enceinte, et nous avons fait intervenir un paysagiste pour aménager le jardin dans un esprit japonais, pour qu’il plaise à un maximum de visiteurs et n’engendre pas trop d’entretien.

Comment se sont passées les visites ?
Très bien ! C’était amusant de voir les visiteurs traverser l’allée en jetant des regards émerveillés à droite et à gauche. Nous avons compris très vite que nos efforts n’avaient pas été vains ! A la troisième visite, nous avons conclu la vente. Il s’agissait d’une famille s’installant à Bordeaux, qui ne souhaitait pas s’investir dans de lourds travaux et a tout trouvé à son goût !

D’autres secrets à partager ?
Nous restons persuadés qu’un bien impeccable se vend plus vite et à un meilleur prix. Nous n’hésiterons pas à l’avenir à refaire des travaux avant la mise en vente.

Secret de vente n° 3 : Faire des travaux pour vendre plus facilement

allen-taylor-486831-unsplash.jpgPhoto by Allen Taylor on Unsplash

Vous aimez beaucoup votre appartement ou votre maison, mais désormais il est trop petit / elle est trop grande et c’est avec beaucoup de regrets que vous vous êtes résolu à le/la mettre en vente. Vous êtes donc persuadé que le premier visiteur sera comme vous séduit au premier regard, mais… Votre bien est en vente depuis déjà quelques semaines, vous avez eu des visites mais pas de proposition d’achat ! Qu’est-ce qui cloche ? Il est très important de regarder votre bien avec un œil neuf – éventuellement en vous faisant aider par un(e) ami(e) à qui vous demanderez de donner son avis sincère sur les lieux !

Néanmoins, nous pouvons affirmer que certains points sont rédhibitoires pour les candidats à l’achat :

  • Un espace trop encombré
  • Des couleurs « flashy » sur les murs et les sols
  • Des revêtements muraux démodés : enduits à reliefs, lambris ou tentures
  • Des sols « cheap » et usés : moquette bouclette, parquet mosaïque très « seventies », linoléum bas de gamme…
  • Des finitions jamais entreprises ou qui laissent à désirer : plinthes inexistantes ou décollées, ampoules nues, traces de dégâts de eaux, portes qui ferment mal…

Que faire pour donner envie aux acheteurs ? Tout simplement, redonner à l’espace une apparence soignée. Il faudra peut-être pour cela passer par une phase travaux, en repeignant murs et plafonds en blanc et en investissant dans les finitions incontournables.
Rangez également et remisez à la cave, le temps de la vente, tout ce qui encombre l’espace inutilement.

Un espace propre, clair et désencombré permettra à vos visiteurs de se projeter et de ne pas être effrayés par l’ampleur des travaux à réaliser après l’achat !

Bonnes visites !

Secret de vente n° 2 : Valoriser la pièce « coup de coeur » de votre bien pour la vente

salon.jpgPhoto by Anna Sullivan on Unsplash

On a tous chez soi une pièce préférée, celle où l’on se sent bien, où l’on a particulièrement investi côté déco et si c’est une pièce à vivre, celle où l’on a plaisir à passer du temps en famille ou entre amis. Lors de la vente de votre bien, c’est par cette pièce « coup de cœur » que nous vous conseillons de terminer la visite, car si le visiteur est intéressé par ce qu’il a vu précédemment, c’est à cet endroit que vous achèverez de le convaincre !

S’il s’agit du salon, veillez à le dépersonnaliser au maximum : pas de photos des enfants sur les murs, par exemple. Conservez les cadres, et remplacez les photos par des affiches à message, des herbiers, des photos de paysage, très « dans l’air du temps » et qui plairont à un maximum de visiteurs. Alignez les coussins colorés sur les canapés, faites de jolies piles avec les livres et les magazines, rangez les jouets qui traînent et n’oubliez pas le bouquet de fleurs fraîches sur la table basse !

S’il s’agit de la chambre parentale, là encore, il faudra dépersonnaliser, mais en conservant le côté cosy. Commencez par tout vider : plus rien sur la commode, les chevets, ni aux murs. Faites le lit en privilégiant des draps unis (en lin froissé, très tendance, par exemple) ajoutez un plaid coloré assorti et une multitude d’oreillers et de coussins. Un fauteuil recouvert d’un plaid près de la fenêtre, un livre ouvert négligemment retourné… Ajoutez ensuite avec parcimonie quelques objets de déco et vous aurez créé un univers où chacun pourra se projeter avec envie.

S’il s’agit d’une pièce atypique, par exemple un grenier transformé en pièce télé, un garage en salle de jeux, ou même d’une très belle buanderie suréquipée, expliquez en quoi cette pièce « change la vie » en libérant le salon du matériel vidéo disgracieux, en mettant à l’écart les cris des enfants lorsque vous recevez des amis, en libérant le reste de la maison du bazar… Bref, incitez vos visiteurs à se projeter !

Bonnes visites !

Préparer son bien pour la vente

kitchen-2165756__340
Les acheteurs ne veulent plus faire de travaux et le plus petit mur à repeindre devient l’objet de négociations âpres et fastidieuses.  L’idéal est donc de proposer à la vente un bien en parfait état, dans lequel la plupart des visiteurs pourront se projeter. Nos conseils.

  1. Rangez !

C’est indispensable de présenter des pièces parfaitement rangées… jusqu’à l’intérieur des placards et des tiroirs ! Dès que vous aurez décidé de votre projet de vente, faites le tour de votre appartement ou de votre maison et rangez tout ce qui traîne. Chaque chose doit être à sa place : plus question de table à repasser dans l’entrée, elle sera cachée dans un placard, les magazines sur la table basse de salon seront parfaitement empilés… Rien ne doit heurter le regard, et ce, pendant toute la période où vous ferez visiter votre bien. Mettez en place une routine de rangement quotidienne et demandez à toute la famille de contribuer !

  1. Nettoyez à fond chaque pièce, réparez ce qui doit l’être

Oui, nous avons tous des vies bien remplies, et parfois nous sommes un peu négligents : les moutons de poussière s’accumulent sous les lits et nous reportons toujours à la semaine prochaine les petits travaux. Mais là, ce n’est plus possible de tergiverser : il faut absolument réparer cette poignée cassée, recoller cette plinthe dans la cuisine et visser cette applique qui pendouille. Le balai passera dans tous les coins, y compris dans les angles des plafonds pour chasser les toiles d’araignées !
Cuisine et salle de bains devront être dans un état impeccable : évier et plan de travail brilleront de mille feux, les sanitaires seront parfaitement récurés. Les visiteurs auront ainsi en tête l’image d’une maison parfaitement entretenue.

  1. Valorisez la lumière et l’espace

Lumière et espace sont les critères numéro 1 des acheteurs. Il est donc essentiel que vous présentiez votre bien sous son meilleur jour : au besoin, enlevez les voilages que vous aimez mais qui assombrissent l’espace. Si le salon est petit, mettez au garde-meuble votre canapé d’angle qui mange tout l’espace et remplacez-le par une banquette premier prix que vous agrémenterez de jolis coussins. Dans les chambres des enfants, rangez tous les jouets dans des caisses, rien ne doit gêner le passage. Posez-vous la question dans chaque pièce de ce qui pourrait la faire paraître plus grande et plus lumineuse : remplacez un couvre-lit imprimé par une housse de couette blanche unie, poussez la grande plante verte qui se plaît tant devant la baie vitrée du salon… Evidemment, dans chaque pièce, les vitres seront parfaitement nettoyées !

Si vous avez d’autres astuces à partager, n’hésitez pas à commenter ! Bonnes visites et bonne vente !

Secret de vente n° 1 : Comment bien formuler l’annonce de vente de son bien

Ca y est, vous avez rédigé votre annonce mais vous craignez que « belle maison, grand jardin » n’attire personne ? C’est normal, pour faire se déplacer les acheteurs, il faut être précis !real-estate-3337032__340
Ce qu’attendent les acheteurs :

  1. La localisation de votre bien. Si vous ne donnez pas l’adresse exacte, indiquez au minimum à quelle distance se trouve le bien du centre-ville, des commerces et des transports, cela permettra au lecteur de se faire une idée.
  2. La superficie de votre bien et le cas échéant, de ses espaces extérieurs. Précisez s’il s’agit de « surface utile » ou de loi Carrez (c’est-à-dire la surface considérée comme habitable, avec minimum 1,80 m du sol au plafond). Indiquez également la surface des terrasses, cours et jardins.
  3. Le nombre de pièces: attention, on ne compte pas la cuisine et les salles des bains comme des pièces. Un appartement T2 par exemple, compte un séjour, une chambre + une cuisine et une salle de bain. Précisez idéalement le nombre de chambres, de salles de bain (avec baignoire) ou d’eau (avec douche), s’il y a des pièces annexes (bureau, buanderie, salle de jeux, cave…).
  4. Toutes les informations annexes qui sont pourtant des « points forts » pour la vente : balcon (attention, un balcon filant n’est pas une terrasse !), terrasse, sous-sol, cave, grenier (aménageable ou non), garage, abri de jardin, piscine…
    Le type de chauffage, l’isolation (double vitrage, isolation par l’extérieur), la date de construction du bien, sont également des informations intéressantes. Si le bien est « lumineux » et « au calme », n’oubliez pas de le mentionner !
  5. N’oubliez pas les photos ! Une annonce avec des photos est en moyenne 7 fois plus consultée qu’une annonce qui n’en comporte pas.