Comment estimer le prix de son bien immobilier ?

La bonne estimation du prix de votre bien est l’étape cruciale de la mise en vente. En effet, s’il est rare de sous-estimer un bien, en revanche, beaucoup de propriétaires ont tendance à placer leur appartement ou maison dans la fourchette haute des prix du marché.
Il faut cependant être conscient qu’un bien surcoté n’attirera pas de visites et qu’une fois entré dans ce cercle vicieux, il sera difficile d’en sortir : il faudra baisser le prix (ce qui montrera aux acheteurs qu’effectivement, avant il était trop cher, mais ne leur donnera pas forcément envie de visiter). Alors, comment s’assurer de présenter votre bien au juste prix ?

  • Faites marcher la bouche à oreille
    Vous savez qu’un bien similaire s’est vendu récemment dans le voisinage ? Enquêtez pour connaître son prix de mise en vente et son prix d’achat effectif, ce sera pour vous une première indication.
  • Consultez les sites internet dédiés aux estimations immobilières
    Meilleurs agents vous donne chaque mois le tarif moyen des prix dans votre quartier / arrondissement / ville.
  • Demandez des estimations à des agents immobiliers
    Deux estimations au même prix ? Vous tenez le prix de vente de votre bien. Si l’écart est important, demandez une troisième estimation pour vous faire une idée plus précise.
  • Avec UN BIEN UNE VENTE, consultez la base Patrim
    Patrim recense les prix de vente par les notaires, c’est à notre sens la plus fiable et celle sur laquelle nous nous basons pour les estimations de votre bien.Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

Revue de presse : l’actu de l’immobilier 28 octobre – 2 novembre


Quoi de neuf cette semaine sur le marché de l’immobilier ?
Vous vendez votre logement ? SeLoger fait le point sur les pièges à éviter et vous explique dans quels cas vous devez recourir à des témoins lors de la signature de l’acte authentique de vente. Le Revenu vous met en garde « ne sous-estimez pas le prix de votre bien ! ». Faites également très attention lorsque vous choisissez votre agence immobilière : la Cour de Cassation a début octobre considéré que la commission d’agence était due dès lors que le compromis était signé sans clause suspensive (NB : avec Un bien une vente, les frais d’agence ne seront toujours facturés que lors de la vente chez le notaire !). Nous terminons sur une note plus légère avec Le Figaro, qui vous explique que c’est le moment de vous occuper de la luminosité de votre logement !

Bonne lecture !

  1. Se Loger : Quels sont les pièges à éviter lorsque vous vendez votre logement ? 
  2. Se Loger : Acte authentique de vente, dans quel cas les témoins sont-ils obligatoires ? 
  3. Le Revenu : Vendeurs, ne sous estimez pas le prix de votre bien 
  4. Servicepublic.fr : La commission de l’agence est due dès que le compromis est signé
  5. Le Figaro : C’est le moment de vous occuper de la luminosité de votre logement